A propos de Florence Dutheil la créatrice d'   'enfantillages ! C'est ici !

Une plume, une voix, plusieurs possibilités...

          Diplômée de lESJ-Lille, avant, pendant et après l'école de journalisme, j'ai collaboré à de nombreuses rédactions print. Quotidiens, hebdos ou bimensuels. Généralistes, culture, jeunesse. Reportages, interviews (Bourdieu et Lyotard pour Le Monde des livres, Jean-Marc Roberts, Onfray, Christian Bobin, Robert Bober etc pour Page). Enquêtes, critiques, révision, coordination de numéros spéciaux. Service Société, Médias, Livres... Le Monde, Télérama, presse jeune, presse magazine...  Press-book on demand ! Deux-trois livres pour enfants aussi (Célébrités de l’Histoire, vrais faux entretiens avec des personnages historiques, un recueil collectif et Intolérance et racisme, non !)… 

Amoureuse du Japon, j’ai un DEA sur « La rencontre entre le Nô et le théâtre tragique grec dans l’œuvre dramatique de Mishima » (et une maîtrise sur l'histoire de la Parisienne, la revue des Hussards, où débuta Truffaut).

Tokyo, j’ai présenté le journal en langue française de la NHK World et enseigné à l'université (Gaigo, Dokkyo et Kasei Daigaku) et au Nichifutsu Gakuin. Que dire encore ? Il m'arrive encore d'être prof (français) et j'ai deux fils qui sont bien sûr les meilleurs du monde. 

Depuis janvier 2018 sur Fréquence Protestante, j'ai fait des reportages sur les sans-abris et les ados autistes, interviewé les documentaristes Valérie Manns et Stéphane Mercurio pour leurs œuvres sur les prisons etc.

Et puis il y a enfantillages ! @Enfantillages_, le nouveau rendez-vous des livres pour enfants & ados, les 2e et 4e mercredis du mois à 14:00 sur 100.7 FM et le webzine que vous avez sous les yeux. 
 

Ce qu' enfantillages ! n'est pas ?  Un blog de maman ou de libraire.

Ce qu'enfantillages ! s'efforce d'être  ? Un regard de journaliste rigoureux mais personnel, avec un ton affirmé et distancié, sur une production culturelle riche et diverse qui en dit beaucoup sur le monde tel

 

qu'il est. En faisant le pari qu'on peut parler de livres pour enfants (et ados) sans être forcément (trop)

 

mignon ?

Vous voulez en savoir plus ? C'est ici !

       

Et aussi...

 

Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme

 Ecouter ici

 

 

 

 

Reportage sur l’atelier Moshi de Caroline Murgue à l’Institut médico-éducatif Léonce-Malécot Les Papillons blancs de Saint-Cloud, à l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme du 2 avril.

Madjid, David, Lahcen, Louis et les autres sont accueillis à l’Institut médico-éducatif Léonce-Malécot des Papillons Blancs de Saint-Cloud. Andréa est la seule fille du groupe car les garçons sont plus touchés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, le 2 avril, nous les avons accompagnés dans l’atelier de philosophie, coding et arts numériques Moshi qu’ils suivent avec Caroline Murgue. Un projet novateur et ambitieux qui a fait étape au très chic Lab de l’Institut culturel de Google, à la croisée de l’art et de la technologie. Dans le discret hôtel particulier du 9earrondissement,  seulement signalé par des grilles bleu-rouge-jaune-vert aux couleurs du célèbre logo,  les ados se sont initiés aux joies des joujoux high tech maison, Oculus Rift, Art Palette, Art Selfie et Cardboard, qui fait voir la vie en 3D.

Anthropologue de la santé de formation, Caroline Murgue propose aux ados autistes des ateliers Moshi de philo, coding et arts numériques soutenus par l’UNESCO et les prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT) et Institute for Advanced Study (IAS) Princeton.

Ce projet pédagogique hors norme est financé par la Fondation Humanités, Digital et Numériqued’Henri de Navacelle.

L’Institut médico-éducatif Léonce-Malécot Les Papillons blancs accueille 63 jeunes de 14 à 20 ans pour moitié internes. Son directeur Alban Roussel est convaincu de la portée de Moshi.

L’aboutissement du projet Moshi est la réalisation sur tablette d’un film sur l’échange. Le thème est traité via un match de foot où des personnages en pâte à modeler représentent les jeunes. Voix off et bruitages, nous voici en postproduction.

Niché au cœur du très bourgeois Saint-Cloud, dont une résidente légua le terrain aux Papillons blancs, l’institut, décoré d’œuvres des street artistes Mosko, Chanoir et Invader offre de nombreuses activités, du hockey au maquettisme en passant par la cuisine et le chant, mais Moshi est une porte ouverte y compris pour l’équipe. Explication de Brigitte Martin, la chef de service.

L’Institut médico-éducatif Léonce-Malécot des Papillons Blancs de Saint-Cloud participera le 23 juin à la Course des Héros au parc de Saint-Cloud.

Pour soutenir l’institut, il est possible de verser une somme via le site à l’un de ses coureurs. Les dons serviront à financer des projets variés comme des séjours ou l’aménagement de salles.

Crédit photo Moshi Inc.

Reportage à

la Maison dans la rue

 Ecouter ici

La Maison dans la rue est un Espace Solidarité Insertion (ESI), c’est-à-dire un accueil de jour pour les sans domicile fixe. On les reçoit pour les écouter, les informer et les orienter. Ils peuvent s’y reposer au chaud, boire un café, se doucher, laver leur linge mais aussi consulter une psychologue, un médecin ou un travailleur social et participer à de nombreuses activités.

Interview de Stéphane MERCURIO

 Ecouter ici

 

La réalisatrice Stéphane Mercurio aime poser sa caméra là où ça fait mal dans la société.

Après les mal logés et l’hôpital au bord de la crise de nerf, elle filme pour la troisième fois l’univers des prisonniers. Cette fois-ci, plus de parloirs ni de cellules, la documentariste répond à la question : « et après  » ? Après l’ombre ?

Après l’ombre, c’est le titre de son nouvel opus, en salles le 28 mars.

Eric, Alain, Louis et Dédé ont passé 86 ans à eux quatre derrière les barreaux. Annette,  la femme de Louis, totalise elle 8 années de parloir.

Le metteur en scène Didier Ruiz les a embarqués sur les planches avec sa troupe de la Compagnie des hommes. Ce n’est pas une pièce qu’ils ont jouée. C’est leur vie. La caméra de Stéphane Mercurio a capté la naissance de ce théâtre engagé qui trouve les mots pour dire les maux d’ Une longue peine. C’est le titre de la pièce qui sera rejouée le 25 juin 2018 au Dôme à Pontoise et dont les textes ont été publiés dans un recueil éponyme aux éditions La Passe du Vent.

Référence: le disque d’Annette peut être commandé à l’adresse mail:  lestophetnanoche@gmail.com

La Prison, oublions-la

 Ecouter ici

 

12 détenus de Fleury-Mérogis ont participé à un atelier d’écriture animé par la documentariste Valérie Manns, avec à la clé une exposition nourrie de leurs textes et de leurs portraits photographiques, sur le thème : « La Prison, oublions-la ! Pour une politique véritablement alternative à l’emprisonnement. ». 

© 2018-2020 by Florence Dutheil 

© Enfantillages le magazine des livres pour enfants & ados qui s'écoute et qui se lit

Deux fois par mois, les 2e et 4e mercredis du mois, pleins feux sur la littérature jeunesse ! 

Quels livres lire et offrir ? Les conseils de lecture de Rémi dans mon livre préféré.

Les nouveautés du rayon jeunesse dans tout nouveau tout beau.

Qui sont ces hommes et ces femmes qui font les livres et les font aimer ? interviews et reportages dans le micro en balade.

Tous les textes et sonores sont signés Florence Dutheil.

 enfantillages-mag@outlook.com

Aucune reproduction autorisée sans accord de l'auteure.

Mentions légales. Politique de confidentialité

 Quelles nouveautés au rayon jeunesse ? Quel livre pour mon enfant, mon ado ? 

  • Instagram
  • SoundCloud sociale Icône
  • Spotify Icône sociale
  • Youtube
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now